Exercices pour les pectoraux



La plupart du temps, les pectoraux, les bras ainsi que les abdominaux sont la priorité de beaucoup de pratiquants de musculation. En effet, ces muscles améliorent l’aspect extérieur, toutefois un développement exagéré peut mener à une déformation de buste. Pour quelques-uns, ce tissu musculaire peut se montrer difficile à muscler. Si vous n’arrivez pas à prendre des pectoraux avec les exercices de base comme le développé couché ou les dips, vous devrez vous tourner vers un travail d’isolation sur les machines ou à la poulie. Dans cet article, on vous parlera des meilleurs exercices de musculation pour les pectoraux et des multiples conseils d’entraînement qui vont avec.

Le développé couché

Dans le domaine de la musculation, nul n’est dans l’ignorance de cette pratique, car il s’agit d’un exercice de base qui permet d’entraîner le buste en entier, et pas uniquement les pectoraux. Cet exercice réclame généralement le grand et le petit pectoral, le deltoïde antérieur, sans oublier les triceps.

Pour faire ce mouvement, il vous faut vous sentir vous enfoncer à l’intérieur du banc pour être certain que ce soient bien les pectoraux qui sont sollicités. En effet, pour que cela fonctionne, il est nécessaire d’employer les pecs et non les bras.

Le développé couché avec haltères

Comme son nom l’indique, il se distingue du précédent avec les haltères qui prennent la place de la barre. Autrement dit, il s’agit d’une variante plus coriace où vous allez soutenir plus léger. Par exemple, si vous portez 60kg à la barre, n’imaginez pas mettre 2*30 kg avec les haltères.

Cet exercice est fait pour les personnes qui peinent à avoir des résultats au développé couché avec la barre.

Le développé incliné (variante barre ou haltère)

Il se démarque du développé couché avec son inclinaison en plus. Vous aurez également la possibilité de travailler selon vos envies, que ce soit à la barre ou aux haltères.

L’objectif de l’inclinaison sera de solliciter la partie supérieure des pectoraux. Faites attention de ne pas trop travailler les épaules pour remonter.

Les dips

Il s’agit aussi d’un exercice de base qui demande de travailler le buste en entier. En d’autres termes, les dips nécessitent le travail des pectoraux, des deltoïdes antérieurs, des triceps, du dos ou grand dorsal, des trapèzes et des abdominaux.

Pour les réussir, il est conseillé de mettre un léger écart entre les coudes afin d’accentuer le travail des pectoraux. La posture coudes collés au buste accentuera plus le travail des triceps. Si c’est trop difficile, facilitez-vous la vie avec un banc ou vous laisserez vos pieds en repos. Par contre, si cela est trop facile, employez un gilet lesté pour donner plus de poids à votre corps.

Les écartés avec haltères

Il est question d’un exercice d’isolation pour solliciter les pectoraux en diminuant l’intervention des triceps. Par contre, il travaille de plus en plus le grand pectoral et le deltoïde antérieur.

Il est parfait en tant qu’exercice de clôture. De plus, vous avez la possibilité d’y ajouter votre touche personnelle (ex. : la variante avec le banc avec une légère inclinaison).

Les pompes

En dernier, nous allons parler des pompes. Il s’agit d’un grand classique qui permet de muscler le buste en entier, car elles font particulièrement travailler le grand pectoral, le deltoïde antérieur et les triceps. Suivant la posture des mains et l’inclinaison (pieds élevés sur un banc), vous pourrez choisir la partie que vous voulez favoriser (le haut, le bas ou même l’intérieur des pectoraux).

Pour plus d’efficience, il est recommandé d’expérimenter les pompes avec poignées. De cette manière, vous diminuerez la pression exercée sur les poignets. Si l’envie de compliquer l’entraînement vous vient en cours de route, vous avez le droit de recourir à un gilet lesté afin d’augmenter la difficulté.

Au final

Si vous pratiquez hebdomadairement ces exercices, soyez certains que dans très peu de temps, vous possèderez des pectoraux qui donneront envie au plus féru des sportifs. Dites adieu aux corps plats sans muscles, et les T-shirts moulants qui ne font pas leur travail. Avec le meilleur entraînement pour pectoraux, vous pourrez bomber ce corps et exposer les muscles de votre torse.